Affichage des articles dont le libellé est noel. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est noel. Afficher tous les articles

mardi 30 décembre 2014

Ma #fête à moi ? le Nouvel An.



Et l'Hiver, en général.





Dans mon avant-dernier post, je vous disais que j'avais envie de m'attarder un peu sur mon rapport aux fêtes de fin d'année. Voici quelques donc lignes (et gribouillis) sur ce sujet qui me tient tant à cœur.

J'aurais pu tout simplement vous parler, une fois de plus, de mon amour pour l'hiver. Vous raconter mon merveilleux Nouvel An à la russe, comme je l'ai déjà fait par le passé... Mais cette année, toutes ces polémiques sur les crèches (ceux qui me connaissent savent ce que j'en pense, ce n'est ni le lieu ni le moment pour moi de m'attarder sur ce détail^^) et ma décision de passer le réveillon de Noël seule m'ont fait énormément réfléchir au rapport que j'entretenais avec cette période de l'année.





Vous l'aurez compris, je vous laisse volontiers Juillet et Août. Moi, ma floraison à lieu entre décembre, janvier et février ! (la petiote qui chante dit que ces trois mois sont trois chevaux blancs qui l'emmènent dans la profondeur des merveilleux paysages enneigés... en gros ;) )





Élevée entre la culture russe, à la maison, et la culture française, dans tous les autres aspects de ma vie, depuis petite... J'ai eu la chance d'avoir "deux" fêtes très importantes durant l'hiver. Si en Russie, du moins pour la grande majorité des gens, le Père Noël (Ded Moroz, père "grand froid" et sa petite fille Snegourochhka, petit flocon de neige, illustrés ci-dessous) passe dans la nuit du 31 décembre, ma mère divisait ses cadeaux en deux pour que j'en aie aussi le 25. Aucune dimension religieuse à ces fêtes dans ma famille, juste le bonheur d'être ensemble et de se faire plaisir.





Toutefois, j'ai toujours préféré le Nouvel An à Noël, surtout lorsque je le célébrais en Russie. La manière dont on passe la soirée à dire adieu à la "veille année", avant d'accueillir la nouvelle, en lui disant merci pour ce qu'elle nous a apporté et en confiant nos espoirs nouveaux à celle qui arrive, porteuse des plus belles promesses. Ces fameux "toasts" plein de sages paroles, pleines d'optimisme, de bienveillance et parfois même, de poésie. Je suis terriblement heureuse d'avoir à nouveau l'opportunité de le passer à l'Est, cette année encore...



Bref, je considère que j'ai de la chance, car les dix derniers jours de décembre sont une période de fête quasiment ininterrompue, avec comme bouquet final, cette merveilleuse nuit du 31 décembre ! Et puisque l'on va par là, le fait que j'adore l'hiver et la neige (je ne sais pas si ce sont les gênes ou le manque de mon pays natal où la neige ne fait jamais défaut...) aide quand même grandement à tout ce bonheur ambiant, dans lequel je flotte, parmi les flocons.

 





Bon, sur ces paroles, disons-le franchement pas constructives et carrément "3615 my life", je vous laisse. J'ai un sapin, artificiel (mon côté écolo l'emporte sur mon amour des sublimes parfums des conifères en tout genre...), qui m'attend !


Hivernalement et joyeusement vôtre,


Olga